Communiqué de presse : 2 000 panneaux photovoltaïques installés sur les toits du CHU Brugmann et de l’Hôpital Universitaire des Enfants Reine Fabiola

Communiqué de presse : 2 000 panneaux photovoltaïques installés sur les toits du CHU Brugmann et de l’Hôpital Universitaire des Enfants Reine Fabiola

Une initiative supplémentaire vient rejoindre l’arsenal de projets déjà mis en place depuis 20 ans dans le cadre d’une politique hospitalière respectueuse de l’environnement.

29 octobre 2021 - Aujourd'hui, dans le cadre de la semaine européenne de l'énergie durable (25-29 octobre), les nouveaux panneaux photovoltaïques installés sur les toits du CHU Brugmann et de l’Hôpital Universitaire des Enfants Reine Fabiola ont été inaugurés. Ce projet, soutenu par le Fonds Européen de Développement Régional (FEDER), est l'aboutissement d'une série d'initiatives prises au cours des 20 dernières années ayant pour but de réduire l'impact environnemental de ces deux hôpitaux.

2000 panneaux photovoltaïques neutres en carbone et produits en Belgique ont été installés sur le site de Horta. Ces derniers couvrent une surface de près de 3 000 m², soit l’équivalent de 12 terrains de tennis. Ils sont l'aboutissement d'une série de projets, d'audits et de travaux qui, depuis 2003, se sont concentrés sur la rationalisation de la consommation de l’énergie, l'autoproduction et la réduction de l'impact environnemental des activités de soins.

3000 m² de panneaux photovoltaïques
La production d'électricité des panneaux photovoltaïques, qui par définition fonctionnent en journée, se combine parfaitement avec la cogénération existante sur les sites de Horta et de Brien. Cela permet de couvrir une partie importante de la consommation supplémentaire durant la journée, notamment en été, lorsque le besoin de refroidissement, est plus important. La production d'électricité attendue par ces panneaux est de 536 MWh/an. Une production équivalente à 3% de la consommation totale du site d'Horta, soit l'équivalent de la consommation électrique de 180 ménages bruxellois. Grâce à la réduction de 212 000 tonnes de CO2, les hôpitaux espèrent réduire leur empreinte carbone de 2 % supplémentaires.

Le projet, qui est partiellement financé par le FEDER (172 500 euros), a un coût total de 725 000 euros. Les panneaux photovoltaïques permettront aux hôpitaux de réaliser des économies annuelles à hauteur de 100 000 euros.

"L'utilisation rationnelle de l'énergie et le réchauffement climatique sont deux énormes défis auxquels nous sommes tous confrontés. Une approche collective est nécessaire dans tous les secteurs de la société. En tant qu'institution de santé publique, nous devons faire tout notre possible pour réduire l'impact de notre mission de soins sur la population. Chaque petit geste compte, et la meilleure énergie est celle que nous n'utilisons pas", a déclaré Dirk Thielens, directeur général de l’Hôpital Universitaire des Enfants Reine Fabiola.

Une politique de durabilité citoyenne
Depuis 2003, sept nouveaux bâtiments ont été construits sur le site Horta. La reconstruction et la rénovation des bâtiments visaient non seulement à créer un meilleur environnement pour les patients et le personnel, mais aussi à soutenir de manière responsable les activités croissantes du site. Avec l'évolution des technologies et le développement de l'hôpital, il est difficile de ralentir la demande croissante en électricité. Après la mise en service des deux premiers bâtiments, une grande augmentation de la consommation d'énergie a été détectée. Un audit réalisé par Bruxelles Environnement en 2006 a servi de catalyseur à la révision de la conception de ces édifices. La performance énergétique s'est améliorée de façon spectaculaire avec l'introduction de l'isolation, des systèmes de récupération d'énergie et l'installation de techniques plus adaptées et mesurables.

"C'est la combinaison des projets qui nous permet d'obtenir des résultats significatifs. Le potentiel d'optimisation de la consommation d'énergie dans les hôpitaux est très important. Il est non seulement de notre responsabilité de soigner les patients, mais aussi de contribuer de manière plus globale à la santé de tous, en participant activement aux efforts visant à limiter le réchauffement climatique et ses effets.  Notre motivation est à la fois économique et citoyenne. Nous voulons mettre en place des projets exemplaires pour nos nombreux visiteurs et contribuer à prouver que la durabilité est un investissement rentable pour les pouvoirs publics : voilà nos objectifs", déclare Caroline Franckx, directrice générale du CHU Brugmann.

La comptabilité énergétique pour repérer les surconsommations
Le CHU Brugmann a participé entre 2007 et 2009 au projet « PLAGE » proposé par Bruxelles Environnement, qui a permis d’obtenir un soutien financier pour l’installation d’une comptabilité énergétique permettant un suivi détaillé de l’évolution de la consommation, afin de cibler les actions à apporter. Par exemple, le réseau de vapeur a été complètement supprimé et remplacé par de petites unités de production locales, plus économes.

En 2008, un projet pilote a été lancé pour maximiser l'énergie renouvelable collective. Dans le cadre d'un partenariat de quartier, les installations de l'hôpital Paul Brien sont partagées avec le SIAMU, la Maison du travail et le CPAS de Schaerbeek.

Le chauffage du site de Horta, qui comprend une quarantaine de bâtiments, dont certains sont centenaires et classés, est un véritable défi. Depuis 2016, le CHU Brugmann dispose de sa propre cogénération qui produit 1,5 MW d'électricité et récupère sa chaleur pour chauffer l’ensemble du site. Les chaudières ont également été remplacées, le réseau optimisé et mieux isolé. L'ensemble de ces actions a permis de réduire de 35% par m² la consommation de chaleur au cours des 15 dernières années.

Rafraîchir les bâtiments grâce au "free chilling" et à la nature
Pendant les mois d'hiver, les hôpitaux utilisent le "free chilling" ou l'air froid extérieur pour refroidir naturellement la salle des serveurs informatiques et les couloirs de l'hôpital au lieu d'utiliser d'autres systèmes de refroidissement électriques. La nature lui prête également main forte, puisque le site de Horta est situé dans un parc de 18 hectares où la végétation rafraîchit agréablement l'air au cœur de la ville.

Après la rénovation et l'isolation d'une grande partie des toitures du site Horta, rendues possibles grâce aux subventions de Beliris en 2015, des toitures vertes sont apparues en 2019.

Réduire l’impact financier : la consommation énergétique dans le viseur
La cogénération au gaz permet, à elle seule, d'économiser jusqu'à 1 million d'euros par an. Les panneaux, quant à eux, permettront de réaliser une économie de 100 000 euros par an supplémentaire. Toutefois, la facture énergétique totale du site s'élève encore à 3 millions d'euros par an. L’addition reste donc salée. Pour des établissements hospitaliers, on s’aperçoit aisément que même quelques pourcents d’économies peuvent déjà faire une grande différence sur la facture finale.

Luna Vanhoenacker Wavemakers PR & Communications

 

 

Infographique_Communiquédepresse_29102021 web_infographie-federNEW.pdf - 444 KB HUD_CP_InhuldigingZonnepanelen_FR.pdf 280 KB

 

 

 

A propos de Hôpital Universitaire des Enfants Reine Fabiola

À propos de l’Hôpital Universitaire des Enfants Reine Fabiola

L’Hôpital Universitaire des Enfants Reine Fabiola (HUDERF) est le seul hôpital belge exclusivement dédié aux enfants et aux adolescents. En mettant tout en oeuvre pour le bien-être de l’enfant, notre hôpital contribue à ce qu’il soit acteur de son propre développement et s’épanouisse dans la société.

L’hôpital a pour missions :

- De soigner et d’accompagner l’enfant, l’adolescent et ses proches, par une prise en charge globale, multidisciplinaire, humaniste et d’excellence. 

- D’assurer un enseignement et une recherche de haut niveau par une démarche continue d’innovation et de développement des connaissances.

- De contribuer activement à l’éducation à la santé.

L’HUDERF en chiffres : 183 lits, près de 135.000 consultations, plus de 36.000 admissions aux urgences et plus de 41.000 journées d’hospitalisation par année. Plus de 3700 interventions sont réalisées au sein du quartier opératoire chaque année. Plus de 1000 personnes y travaillent aujourd’hui, ce qui représente 750 ETP (équivalents temps plein) dont 170 ETP médecins (52,5 ETP post gradués) et 440 ETP soignants et paramédicaux.

www.huderf.be

À propos du CHU Brugmann

Avec ses trois sites complémentaires et ses 853 lits agréés, le CHU Brugmann est l'un des plus grands ensembles hospitaliers de Bruxelles. Ses atouts ? Une large palette de soins, une taille idéale pour déployer ses activités et le meilleur service possible, une forte personnalité sociale et un caractère résolument universitaire. Sans compter un environnement technique de pointe et des améliorations architecturales constantes. Le CHU Brugmann reste, en outre, un des rares hôpitaux à structure pavillonnaire en Europe.

Le CHU Brugmann en quelques chiffres : 305.000 consultations, 70.500 passages aux urgences et près de 265.000 journées d’hospitalisation par an. L’hôpital emploie 2.500 personnes dont 415 médecins et 1300 soignants et paramédicaux. www.chu-brugmann.be

À propos de FEDER

Le FEDER (Fonds européen de Développement Régional), est un outil de la politique régionale européenne qui a pour objectif de créer de nouvelles opportunités pour les citoyens européens et de réduire les écarts de niveau de vie entre les régions. Entre 2007 et 2013, la Région et l’Europe, ont investi 116 millions d’euros dans 32 projets de la Région Bruxelloise touchant à l'accueil de la petite enfance, à la remise à l'emploi, à la formation mais aussi au développement durable, au soutien aux activités économiques, au renforcement des infrastructures du territoire du canal et à sa cohésion sociale. La programmation actuelle (2014-2020) compte plus de 60 projets qui touchent à la recherche et l’innovation, au développement d’activités économiques et de secteurs générateurs d’emplois, à l’économie circulaire,  et à l’amélioration de notre cadre de vie. L’Europe et la Région investissent 200 millions € dans cette nouvelle programmation.

Hôpital Universitaire des Enfants Reine Fabiola
Avenue JJ Crocqlaan 15
1020 Bruxelles